samedi 11 mai 2013

La paix des dupes - Philip Kerr


En 1943, les trois grands, Churchill, Staline et Roosevelt doivent se rencontrer à Téhéran pour discuter de l’Allemagne nazie et statuer sur le sort de l’Europe dévastée. Cependant, Himmler travaille à trouver un accord de paix séparé avec les Américains ou les Russes. Cette rencontre top secret est pourtant connue de certains qui ne désirent qu’une chose la faire avorter.

Ce qui est fascinant de ce livre est son réalisme incroyable. De vraies personnes, de vrais événements, de vrais endroits et tout ça racontés selon en scénario possible et différent que l’a été celui de la Seconde Guerre mondiale.

Kerr s’approprie les personnages marquants de la Grande Guerre, autant Staline, Hitler, Himmler, Churchill et les incluent dans son récit avec brio. Il a su les faire négocier comme cela aurait pu arriver à l’époque. Les demandes des puissances sont, à ma connaissance, tout à fait logique et crédible.

J’ai pourtant lu et relu sur ce conflit, y trouvant des vérités avec lesquelles l’auteur bifurquaient vers une seconde alternative. Durant la guerre, les Allemands combattaient les homosexuels, l’antisémitisme et le communisme. Les nazis se targuaient de dire que l’Allemagne était le dernier et seul rempart contre l’invasion du bolchevisme en Europe.

Même certains politiciens alliés, Staline par exemple, partageaient cette haine contre certains peuples (Ukrainiens), les juifs ou aussi, les homosexuels. Kerr a puisé dans de véritables événements historiques et a rendu un thriller politique-fiction passionnant.

Si l’issue de cette guerre avait été négociée de cette façon, peut-être que des millions de vies humaines auraient été épargnées. La folie des dirigeants de cette époque est le reflet de leur folie dans laquelle ils ont entraînées des millions d’hommes, femmes et enfants vers la mort.

Si vous êtes passionnés des romans de guerre, celui-ci devrait vous satisfaire.

Acheter ce livre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire