mercredi 9 mai 2012

Valse macabre - Guy Bergeron

L’Ordre Odi-menvatt, appelé aussi Clowns vengeurs, a un dangereux psychopathe dans leur rang. Même s’ils sont pourchassés par les arcurides du gouvernement légitime, les maîtres de l’Ordre doivent retrouver ce psychopathe qui déloge aux règlements.

Quel livre surprenant! Je ne m’attendais pas à rien, ne sachant pas vraiment ce que j’allais découvrir dans ce court roman.

Dès les premières pages, l’auteur a réussi à m’accrocher à son univers sombre, à Stepan chef d'unité des arcurides et aux travaux des menvatts. L’action se déroule à vive allure, sans longue pause autre que de fournir au lecteur un brin d’explication du déroulement de l'histoire ou du passé d'un personnage.

Les clowns sont des combattants agiles. Si les arcurides du gouvernement les affrontent en face à face, même en surnombre, le groupe entier risque de périr. OK, ça fait un peu film d’horreur quand le meurtrier assassine tout le monde sans véritable opposition, mais ce détail n’altère pas l’intérêt du lecteur.

Vers la fin, j’ai trouvé que tout se passait très vite, comme s’il restait 3 minutes avant d’aller à la pause publicitaire. J'ai trouvé un peu bête la façon dont un personnage meurt sur le toit, arme à la main, mais en général, je n’ai pas vraiment trouvé de points négatifs majeurs à ce roman qui reprend le concept Coups de tête (131 pages) qui s’est un peu éloignés de son mandat original.

En peu de pages, Bergeron a crée un univers passionnant, avec des personnages et une société aux multiples problèmes. Il ne se perd pas dans les explications complexes et le dosage de l'action est parfait. Juste assez pour toujours nous tenir en haleine.

Guy Bergeron a suscité mon intérêt à lire un ou des livres qui sortiront sous l’appellation Clowns vengeurs. J’avais vu passer quelques autopromotions d’auteurs sur Facebook et certains blogues qui m'avait laissé indifférent, mais la qualité du produit mérite qu’on s’intéresse à plus d’un titre.

Acheter ce titre.

8 commentaires:

  1. Erreur dans ton premier paragraphe ;) Clowns "vendeurs" héhé. En fait, Bergeron n'est pas l'instigateur des Clowns. C'est Michel J. Lévesques qui en est le créateur. Les clowns ont vu le jour comme nouvelle dans une revue. Il a décidé de ressortir ces personnages sous forme de séries collective où différents écrivains pourraient y mettre leur touche créatrice. Moi et toi pourrions y écrire une histoire inspirée de ces clowns. Bien entendu, chaque auteur qui décide de participer au projet doit être au courant de ce qui s'est passé dans les numéros déjà sortis, afin de ne pas entrer en conflit avec la nature d'un personnage ou d'un évènement passé.

    RépondreEffacer
  2. Oui, j'ai lu l'origine de la série dans les dernières pages. C'est un projet intéressant, reste comment les autres collaborateurs pourront mettre leur touche personnelle.

    RépondreEffacer
  3. Je suis bien heureux que tu aies eu une surprise en lisant ce livre. Qui l'eût cru qu'un si petit nombre de page puisse nous emmener dans un univers si tordu et bien raconté? Néanmoins, tu m'as convaincu de me le procurer, car je dois avouer que mes attentes sont quand même un peu à une certaine hausse grâce à ta critique...

    RépondreEffacer
  4. Tu peux lire Noires nouvelles de Michel J. Lévesque... tu y trouveras les 3 nouvelles qui sont à l'origine du projet.

    RépondreEffacer
  5. @François-Bernard Merci de l'info!

    RépondreEffacer
  6. @Esbé77 L'offre de lancement est seulement à 2,95$

    RépondreEffacer
  7. Je crois que je sais ce que je vais faire de ces dollars... :) et merci de l'info, je l'ignorais totalement.

    RépondreEffacer