jeudi 2 décembre 2010

La peur - Gabriel Chevallier



L'aventure d'un soldat français dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale.

Quand la Deuxième Guerre mondiale a commencé, l'oeuvre de Chevallier a subi le même sort que celui d'Edlef Koppën, c'est-à-dire qu'il a été retiré des tablettes afin de protéger la propagande française sur le front. La seule différence : l'un l'a fait volontairement, par patriotisme, l'autre était pour ne pas nuire aux enjeux mégalomaniaques de ses dirigeants politiques.

En 1914, l'armée française possédait encore leur vieil uniforme d'armée avant 1900. Trop voyant, les Allemands pouvaient les voir de loin de les abattre plus facilement quand les soldats sortaient des tranchées. Vient ensuite l'uniforme bleu ciel. Le surnom qu'on avait donné à cette armée était les Poilus!

L'auteur raconte ce que le soldat ressent le plus en attendant les ordres (ou la mort) dans les tranchées : la peur. Cette peur qui en gèle certains et qui en motive d'autres. Sortir des tranchées, sous le feu nourri des mitraillettes allemandes, avancer coûte que coûte malgré les compagnons d'armes qui meurent autour de toi, tuer l'ennemi à la baïonnette, etc. Tout ça pour gagner une parcelle de territoire et la perdre, souvent, après une contre-attaque.

Note : Ici, après avoir lu ce livre je savais que ce n'était pas plus rose dans le clan Allemand. J'avais une perception différente de cette mutinerie.

Le soldat visite l'hôpital où il nous explique ce qu'est une bonne blessure pour que la guerre, comment d'autres souffrent d'éclats d'obus quelque part dans la cache thoracique, l'amputation, etc. Une vraie boucherie croyez-moi!

Chevallier raconte aussi la perception de la guerre par les plus âgés. Époque complètement différente de la nôtre, ces hommes auraient aimé participer à la guerre et avaient une grande fierté de côtoyer leurs soldats. Un fils devait revenir avec une distinction, ce n'était pas assez de revoir en vie, en un morceau...

Un excellent livre sur le Premier conflit mondial, intégral à quelques mots près, j'aimerais lire d'autres aventures écrites par des soldats de pays différents, dont le Canada. En connaissez-vous?

Acheter ce livre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire